Une nouvelle cantine et un jardin scolaire pour l’école Akiba

Pour moins de fatigue et une meilleure alimentation

Les enfants de 3 à 10 ans doivent parfois marcher plus d’une demi heure pour rentrer chez eux puis encore une demi heure pour revenir à l’école l’après midi. Nous avions une cantine mais le bâtiment doit être refait, ainsi qu’une petite cuisine. Nous devons nous organiser pour salarier une cuisinière et une surveillante, acheter des marmites, des assiettes et des couverts. À cause de la crise lié au Covid nous n’avons eu le budget pour relancer la cantine à cette rentrée 2020.

enfants ecole cantine nosy komba

En 2019 une cantine scolaire s’était organisée pour permettre à 30 enfants qui habitent loin de ne pas rentrer chez eux. En effet certains habitent à une heure de marche aller retour sur terrain accidenté. A la saison des pluies, les sentiers glissants ou le risque de prendre une averse est une complication supplémentaire. Les parents d’élèves se cotisaient pour rémunérer une cuisinière et fournissaient les aliments. Nous n’avons pu continuer à cette rentrée pour les raisons suivantes :

    • Nous avons construit la nouvelle classe à la place de la cantine qui était vétuste. Il n’y a plus de bâtiment, de cuisine.
    • Il y avait un déséquilibre entre les aliments amenés par certains enfants et d’autres ; la cantinière ne disposait pas de suffisamment de nourriture pour que les enfants soient sustentés.
    • Il n’y avait pas de surveillance et les enfants étaient livrés à eux même pendant deux heures.
    • La crise liée au coronavirus qui touche tous le monde ici, à laquelle s’ajoute la baisse conséquente du prix des produits de l’agriculture notamment de la vanille, ont grevés les budgets de l’association ainsi que des parents d’élèves.

Nous souhaitons donc remettre en fonction la cantine et développer un jardin potager qui alimentera les enfants, allégeant de fait la charge financière pour les parents.

Avec un budget de 1000€ nous pouvons construire un abri de 6m sur 4m, avec table et bancs, coin cuisine, ustensiles de cuisine et assiettes/couverts, mise en place du jardin potager (préparation du sol, semences, achat d’outils).

Les parents d’élèves participerons au salaire de deux personnes, cuisinière et surveillante, à l’achat d’une partie des aliments.

Akiba